Atmosphères by Jean-Claude Lazard

La galerie Zidoun & Bossuyt se mue durant quelques semaines en écrin d’espaces reflétant la personnalité éclectique du créateur d’intérieur Jean-Claude Lazard.
November 16 2016 - December 17 2016

Installation views

Press release

ATMOSPHERES by Jean-Claude Lazard 16 Novembre – 17 décembre 2016

Pour sa dernière exposition de l’année, la galerie Zidoun-Bossuyt a laissé carte blanche au créateur d’intérieur Jean-Claude Lazard qui a reconstitué dans les moindres détails, l’appartement d’un collectionneur imaginaire.
Notre envie était offrir une vision plus personnelle. Même si presque toutes les pièces exposées, meubles et œuvres sont à vendre, le fait de les présenter dans un appartement donne la sensation de pénétrer l’intérieur d’un collectionneur.

La galerie a été vidée pour l’occasion, transformée, aménagée en trois pièces - trois Atmosphères différentes-, remeublées de fond en comble, de la petite cuillère aux canapés. L’expérience est à son comble et rien n’est laissé au hasard. Jean-Claude Lazard a déployé tout son art baroque du mélange des styles et des époques dans la galerie.

D’un regard, le « Portrait de Paul Léautaud », exécuté en 1965 par Alberto Giacometti nous invite à entrer dans l’appartement imaginaire. Des bouquets Thierry Boutemy et la « Carpe d’Or » signée François-Xavier Lalanne sont simplement posés sur une commode Louis XV en placage de bois de violette estampillée Mondon.

Typiquement haussmannien avec ses moulures et lambris, le premier salon accueille mobilier et objets d’art des différentes époques pour devenir un lieu de vie doux et harmonieux. Dans cette idée de créer un contraste entre les styles et les matières, les fauteuils de Pierre Jeanneret et un canapé en velours or prennent place autour d’une table en bronze et améthyste signée Duval Brasseur et font écho au tapis Gio Ponti.

Pour cet ensemble, Jean-Claude Lazard a accordé une importance particulière aux luminaires. Une paire d’appliques figurant Robinson Crusoé et Vendredi au pied d’un palmier, en bronze ciselé, doré et patiné dans le gout du début du XIXe siècle cohabitent harmonieusement avec un lustre cage en bronze doré du XVIIIème siècle, le tout mêlé à des abat-jours vintage. Chaque détail à son importance, jusqu’à l’exceptionnelle console en marbre fleur de pécher et bois doré, dans le goût du XVIIIe siècle.

A admirer également, trois peintures d’Atlan de 1957, un Georges Mathieu de 1959, « Petite suite d’étranglements » , un dessin de Nicolas de Staël de 1950 et un Site aléatoire de Jean Dubuffet de 1982, tous appartenant à des collections privées.
Enfin la sculpture de Maurice Guillaume en bois et laiton en acier cintré et un fragment de jubé d'église ou de tombe représentant Saint Mathieu (Tournai) du milieu du XV° siècle, complètent cet univers éclectique et moderne.

La ville de Miami a inspiré la décoration du deuxième salon, un bar dans l’esprit Art-Déco américain. Couleurs pastels des coquillages, palmier doré, papier peint tropical signé Osbourne & Little sublimés le soir par les leds fluorescents du bar créent une ambiance bord de mer.
Un tableau de Jonas Wood « Pots de fleurs » simplement accroché au-dessus d’un magnifique Buffet Emmemobili Arcobalegno Design dessiné par Ferruccio Laviani et une photo de l’artiste Renée Cox renforcent l’atmosphère très US de ce salon aux allures de vacances.

Jean-Claude Lazard a mélangé à loisir artistes et designers confirmés et émergents à l’instar de la jeune et talentueuse Teresa de la Pisa, créatrice de sculptures délicates réalisées à partir de coquillages ou pierres.

L’ambiance Cabinet de Curiosité d’un nouveau genre est à l’honneur dans la salle à manger monumentale. Tout y est, du lustre Baccarat et à la vaisselle et l’argenterie signées Bernardaud et Christofle posées sur une immense table en bois Kauri de Nouvelle-Zélande de plus de 10.000 ans de Riva 1920 , aux trophées de chasse et vanités.

Côté artistes, mélange d’artistes de renommée internationale comme Georg Baselitz avec « Zweitens, bitte schön », et de jeunes talents avec les sculptures murales en aluminium de Frank Miltgen.

Ici comme ailleurs, Jean-Claude Lazard a apporté un style sur mesure, raffiné et contemporain que chacun peut s’approprier pour y vivre et raconter sa propre histoire.


Pour plus de détails et pour obtenir la liste des objets exposés, merci de nous contacter.