Group show

Zidoun-Bossuyt Gallery is pleased to present for the first time in Luxembourg works by Rushern Baker IV, Michael Ray Charles, David Leggett and Kathia St. Hilaire.

Preview on Wednesday January 29, 2020 from 6pm.
Exhibition January 30 - March 14, 2020
January 30 2020 - March 14 2020

Installation views

Press release

RUSHERN BAKER IV
 
 
Rushern Baker IV est un passionné de politique et est fasciné par les méandres socio-économiques de la politique intérieure et étrangère. L’artiste, tour à tour perturbé, curieux ou émerveillé, décrit la fragilité de l’ordre mondial et de la démocratie moderne. Une touche d’espoir illumine néanmoins les tableaux : les créativité humaine vaincra les épreuves de l’inconnu.
Rushern Baker IV s’inspire directement de la bande dessinée et des images de propagande retravaillées. . Ces tableaux fonctionnent comme une combustion spontanée de fragments d’images et tentent de décrire l’indescriptible. Les œuvres de Baker sont influencées par l’abstraction noire et en particulier Sam Gilliam, Felrath Hines ou Jack Whitten. Les facettes de l’expressionnisme abstrait et les formes constructivistes soviétiques ont également un impact sur son œuvre.
Rushern Baker IV est né en 1987 à Washington, D.C. Il vit et travaille à Prince George’s County, MD. Il a obtenu son MFA de l’université de Yale en 2012, où il a reçu le prix Elizabeth Canfield Hicks Award. Il a obtenu son BFA du The Cooper Union for Advancement of Science and Art en 2009 et a reçu la même année le Jack Stewart Memorial Prize for Excellence in Painting.
Il a été exposé aux USA et à l’international dans des expositions personnelles au Hemphill Fine Arts, Washington, DC (2019), Honfleur Gallery, Washington, D.C. (2015), et Scaramouche Gallery, New York (2014) ainsi que des expositions de groupe à The Harvey B. Gantt Center à Charlotte, N.C. (2018), The Third Line Gallery à Dubai, UAE (2017), MOCADA à Brooklyn, New York (2013), Bowie State University, Bowie, MD (2012), Koki Arts and Motus Fort à Tokyo (2012), et Yale University, New Heaven, CT (2012).
 


 
MICHAEL RAY CHARLES

 
Michael Ray Charles a étudié le design et l’illustration pour se consacrer par la suite à la peinture, son médium de prédilection. En 1993, il sort diplômé de l’université d’Houston aux Etats-Unis. Dans son travail, cet artiste, tente de combattre les stéréotypes raciaux qui perdurent dans la société américaine. Il créé également des sculptures et reprend des caricatures de l’homme afro-américain qui persistent dans le domaine de la publicité ou la presse.
Dans chacun de ses travaux, différentes notions se croisent : la beauté, la colère, la nostalgie et la violence. Il ravive les conflits identitaires et raciaux appartenant à l’Histoire de l’Amérique et en dresse des constats à partir des évolutions visibles
Michael Ray Charles est né en 1967 à Lafayette, Louisiane. Il vie et travaille à Houston, TX. Il a obtenu son BFA en dessin publicitaire auprès de la McNeese State University, Lake Charles, LA en 1989, puis son MFA en peinture à l’université de Houston, Houston, TX en 1993. Son travail a été largement exposé depuis 1993 dans des institutions et des galeries aux Etats-Unis et à l’étranger; le Phoenix Museum of Art, Phoenix, AZ (1993, Katonah Museum of Art, NY (1998), Contemporary Art Center Cincinnati, OH (1998). Le Museum of Fine Arts de Houston, TX a acquis une œuvre en 1993. Sa première rétrospective s’est tenue à la Blaffer Gallery, University of Houston en 1997. Il a été représenté par la galerie Tony Shafrazi à New York de 1994 à 2000.


 
DAVID LEGGETT
 
 
Les peintures de David Leggett empruntent au dessin animé et à la culture pop et nous invitent à rire. Dévastateur, l’humour de David Leggett se révèle aussi brutal que la confrontation au racisme systémique aux États-Unis. David Leggett travaille tant la peinture que le dessin, la gravure, et l’installation.
David Legget s’installe à Chicago en 2003 après avoir reçu son Bachelor en Fine Arts du Savannah College. Il a été fortement influencé par les « Chicago Imagists », un groupe d'artistes associés à la School of the Art Institute de Chicago qui ont exposé au Hyde Park Art Center à la fin des années 1960. Leur travail était connu pour sa grotesquerie, son surréalisme et son absence totale de participation aux tendances du monde de l'art new-yorkais de l’époque.
Il a d’ailleurs eu l’opportunité de travailler avec certains d’entre eux au Art Institute de Chicago où il suivait les cours du Master of Fine Arts obtenu en 2007.
David Leggett est un artiste visuel qui vit et travaille à Los Angeles. Il a obtenu son BFA du Savannah College of Art and Design en 2003 et son MFA de la School of the Art Institute of Chicago en 2007. Il a participé à la résidence d’artiste Joan Mitchell à la Nouvelle-Orléans en 2018. Il a été exposé aux Etats-Unis et internationalement dont à la Various Small Fires Gallery de Los Angeles (2018), Contemporary Art Museum, Raleigh (2018), Kimmerich Gallery, Berlin (2017), Shane Campbell Gallery, Chicago (2017), Hyde Park Art Center à Chicago (2012), Pittsburg Center for the Arts, (2012), The New Museum of Contemporary Art, New York (2011).
Il a animé un blog de dessin Coco River Fudge Street de 2010 à 2016.


KATHIA ST. HILAIRE

 
S’inspirant de sa culture haïtienne et de son éducation, le travail interdisciplinaire de St. Hilaire évoque des récits personnels. Les tissus traditionnels. Ses compositions lumineuses, comme des tissus traditionnels, offrent un aperçu des histoires qui peuplent son monde, des champs de sucre d’Haïti aux bords de mer de la côte du Golfe.
Née en 1995 à Palm Beach, FL, Kathia St. Hilaire vit et travaille à New Haven, CT. Elle termine actuellement son MFA à l’Université de Yale (2020). Elle a déjà obtenu son BFA de la Rhode Island School of Design.